Madagascar est la plus grande productrice de vanille au monde. L’île seule représente à elle 85% du marché mondial. Les bouleversements ont néanmoins été nombreux ces derniers temps. De la baisse de la qualité de la vanille aux changements dramatiques des conditions climatiques locales, en passant par la flambée des prix et la corruption endémique.

Travaillant pour le compte d’un client leader dans le secteur de l’agroalimentaire et des épices, notre expert a participé activement au développement d’un large éventail de programmes à impact positif ciblant la résilience des cultivateurs de vanille.

LE DéFI

La majeure partie de la production de vanille est concentrée dans une zone assez limitée mais extrêmement vulnérable de l’île. Régulièrement frappée par des catastrophes climatiques (cyclones, sécheresses), cela impacte directement la qualité et la disponibilité de la vanille. Et cela augmente les pressions auxquelles les fabricants et les fournisseurs sont généralement confrontés. Face à ces enjeux, le projet a permis de lever les obstacles suivants :

  1. Travailler au-delà des leviers traditionnels de la qualité de la vanille (longueur des gousses, teneur en humidité) avec un groupe de 1000 agriculteurs de confiance ;
  2. Assurer la traçabilité et la qualité depuis la plantation jusqu’au stade de l’emballage ;
  3. Explorer les mécanismes de récompense basés sur la qualité pour obtenir et maintenir le soutien et la loyauté des agriculteurs ;
  4. Revisiter le processus de maturation grâce à l’apport d’experts afin de stabiliser la qualité du produit de manière cohérente.

NOTRE APPROCHE

Cet engagement client a amené notre expert à adopter une approche de mise en œuvre du programme en 3 étapes :

  1. Le diagnostic : La première étape a consisté à dresser un état des lieux, à établir un bilan des pratiques actuelles dans et hors des exploitations et enfin à identifier la typographie des agriculteurs. Ceci a abouti à une analyse technique du cycle de culture de la vanille et à l’identification des points chauds de culture directement liés à Covid-19.
  2. Développement : Cette seconde étape a permis à notre expert de valider les messages de formation destinés aux vanilliers locaux ainsi que les indicateurs de performance associés. Ainsi, les contenus de la formation ont été réajustés, en fonction de leurs retours et du contexte local.
  3. Mise en œuvre : La proposition a finalement été mise en œuvre à grande échelle grâce à un groupe de 1000 cultivateurs locaux de vanille. En effet, les capacités de formation ont été étendues à d’autres agriculteurs et usines, tout en contrôlant l’impact sur la base d’indicateurs convenus.

LES RéSULTATS ET PROCHAINES éTAPES

Notre expert s’est associé à des partenaires stratégiques et à des organisations à but non lucratif pour combiner l’expertise requise en matière d’agronomie, de technologie, de gestion de la chaîne d’approvisionnement et de certification. Cette approche multidimensionnelle s’est avérée essentielle pour une opérationnalisation réussie du programme. Celui-ci a en effet abouti au renforcement de l’intégration des femmes célibataires et des jeunes en âge de travailler dans le secteur de la vanille. Cela a été rendu possible par le développement d’une “Maison de la famille rurale” pour partager les connaissances et favoriser l’inclusion sociale.

En savoir plus

Article de blog

Nos services

Hatim Issoufaly
Directeur des programmes

CONTACTEZ NOUS