Ainsi, pour rédiger un rapport de durabilité qui crée la confiance et sert de vecteur de dialogue, voici quelques questions à se poser. Cela peut également être utile pour examiner et fournir un retour constructif à un effort de durabilité en qualité de partie prenante.

La démarche de reporting RSE

SASB, ISO, IIRC, IASB, GRI, CDP, CDSB, TCFD, SDG Compass… les entreprises sont invitées à rendre compte de leur performance en matière de durabilité de manière crédible et significative. Dans le cas contraire, il existe un risque de plaintes, par exemple pour “pratique commerciale trompeuse”. Surtout, il y a le risque de ne pas impliquer leurs parties prenantes dans une réflexion essentielle sur leur capacité d’adaptation et d’intégration dans un monde aux contraintes environnementales et sociales toujours plus fortes.

Les points clefs

Ainsi, pour rédiger un rapport de durabilité qui crée la confiance et sert de vecteur de dialogue, voici quelques questions à se poser. Cela peut également être utile pour examiner et fournir un retour constructif à un effort de durabilité en qualité de partie prenante.

Lire le rapport complet

Pour en savoir plus, remplissez le formulaire et téléchargez le briefing paper.