Relance inclusive – 5 leviers pour entreprises et investisseurs

Il n’y aura pas de relance qui ne solde la course au plus bas salaire, la réduction des taux d’imposition et la fragilisation des conditions de travail. La contribution de chaque entreprise et de chaque investisseur à la mise en place d’une croissance systématiquement inclusive est indispensable pour sortir collectivement par le haut de la crise longue des inégalités, accélérée et amplifiée par Covid-19.

Un contexte social explosif au niveau local et international

La Banque Mondiale a récemment estimé que 2020 pourrait voir augmenter de 50 millions le nombre de personnes vivant avec moins de 2 dollars par jour. Les américains en butte au caractère racial des violences policières ont cela en commun avec les minorités d’origine africaine et asiatique d’Angleterre et des banlieues de France qu’ils paient le plus lourd tribut au Covid-19.

La pandémie mondiale met l’accent sur des inégalités sociales bien entérinées, elle ne les créé pas. Des décennies de mondialisation et d’innovation technologique ont généré un essor économique inédit, qui n’a cependant pas été équitablement réparti entre individus et pays. Ksapa décrit d’ailleurs ces tendances de fond dans son rapport Towards 2030.

A l’heure où nombre de pays du G20 sacrifient temporairement le Droit du Travail à la relance, il faudra peut-être convenir qu’activer une croissance inclusive à l’ère du Covid-19 est une gageure. Nous débattrons justement de ces défis et des solutions à y apporter avec Sarah Tesei (Vinci) et Alexandre Brailowsky (Engie). Ne manquez donc pas notre wébinaire du 30 juin à 11 heures : inscrivez-vous !

Covid-19 braque les projecteurs sur les abus des entreprises et restitue la valeur des métiers de travailleurs précaires et pourtant essentiels

Alors que nos sociétés s’interrogent sur les conditions de la relance, l’heure est à la volatilité sociétale, attisée par des décennies de frustration, de stagnation des salaires et d’inégalités… Le tout sur fond d’exigences croissantes des marchés, gouvernements et sociétés en matière de progrès climatique et environnemental.

Face à la pandémie Covid-19, certaines entreprises ont pris des mesures pour préserver l’emploi et soutenir leurs partenaires commerciaux. D’autres licencient massivement – laissant leurs employés sans couverture sociale en pleine crise – ou coulent des partenaires stratégiques en annulant leurs commandes.

Désormais et pour assurer leur survie, les entreprises devront sobrement évaluer la capacité de leur modèle à répartir les richesses de manière plus équilibrée sur les territoires, entre ses salariés et dans toute leur chaîne de valeur. La logique d’une croissance inclusive leur permet de procéder dans le cadre d’un contrat social collectif rénové.

5 leviers prioritaires pour que les entreprises appuient une relance inclusive

Sur la base des concepts développés par la communauté internationale, dont le Business Call to Action des Nations Unies, le Inclusive Business Forum du G20 et le Business for Inclusive Growth Pledge, Ksapa a identifié 5 leviers prioritaires pour que les entreprises se saisissent rapidement des logiques de croissance inclusive téléchargeable dans un de nos briefing papers :  

  1. Garantir des conditions de travail décentes et un meilleur niveau de vie à tous ses employés 
  2. Préserver l’équité dans l’accès des entreprises locales aux opportunités sur les territoires 
  3. Assurer le respect des Droits de l’Homme à travers sa chaîne de valeur
  4. Développer les opportunités de croissance et de redistribution sur ses territoires d’opération
  5. Promouvoir une vision plus inclusive du capitalisme et de la société 

Les entreprises sont appelées à définir un portefeuille d’activités ciblées, en priorisant la prise de mesures avec un impact avéré et de long-terme. En effet, le développement d’une vision de croissance inclusive à cela d’avantageux pour l’entreprise qu’il structure une démarche plus large d’alignement de ses stratégies, opérations et chaînes de valeur avec les tendances du marché.

La gestion des crises socio-économiques, environnementales et de gouvernance qui s’accumulent ne doit pas nous faire oublier que la décennie 2020 qui démarre doit impérativement se placer sous le signe de l’action tous azimuts. Travailler avec des experts externes peut donc s’avérer utile, pour naviguer la complexité des enjeux et normes qui se superposent.

Vous voudriez bénéficier d’une remise en question constructive de vos objectifs, consolider l’alignement de vos équipes ou vous assurer de l’ancrage de vos vis-à-vis de méthodologies éprouvées ? N’hésitez pas à nous contacter : l’équipe Ksapa est à votre écoute pour concevoir ensemble des solutions adaptées à vos enjeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *