Gérer les crises prévisibles : 3 leçons à tirer de la crise ukrainienne

La guerre en Ukraine met sous tension les acquis fragiles du droit international autant que des efforts climatiques timides entrepris ces récentes années. Les violations majeures en matière de droits humains observés en Ukraine rappellent aussi, à chacun de nous, combien les acquis démocratiques se cultivent dans la vigilance de chaque instant. Dans tous les pays qui ont la chance d’en bénéficier et qui peuvent entraîner les autres pays dans ces progrès de société. Voici 3 leçons à tirer de cette crise pour apprendre à mieux gérer des crises prévisibles. Car il y en aura d’autres… 

Tout est, là encore, connecté

La guerre en Ukraine met évidemment sous tension la communauté d’entreprises et d’investisseurs de Ksapa. Nous sommes amenés à faire des choix stratégiques et tactiques, en réponse tant aux pressions associées aux activités liées à la Russie et dans la zone, qu’aux tensions exceptionnelles générées par cette crise sur les marchés de l’énergie, des matières premières ou encore de l’agro-alimentaire. Tous les secteurs sont touchés. Ils doivent réagir dans l’urgence.  

Mais de quelle urgence parlons-nous ? 

Gérer les crises prévisibles : 3 leçons à tirer de la crise ukrainienne

La guerre en Ukraine est dramatique. Ksapa encourage donc sa communauté d’entreprises et d’investisseurs à tirer 3 enseignements :  

  1. Mettre les valeurs au cœur des décisions stratégiques, comme ciment d’un projet collectif. Les valeurs affichées par les entreprises doivent prendre tout leur sens dans la manière dont elles gèrent le conflit Russo-Ukrainien. 
  1. Réorganiser et sécuriser les supply chains stratégiques permet de répondre aux exigences réglementaires croissantes tout en maîtrisant mieux ces maillons stratégiques. Par exemple, en investissant sur l’accès à la formation des ouvriers, des fermiers et des travailleurs temporaires, les entreprises améliorent la qualité, la prédictibilité et la productivité des services produits et sous-traités.  
  1. Décarboner activement. Renforcer le financement pour accélérer la décarbonation des actifs et éléments stratégiques portés par la supply chain. Cela apporte une réponse structurelle à de trop nombreuses problématiques qui n’ont rien de conjoncturelles lorsqu’elles s’accumulent au fil des années. 

Pour aller de l’avant

Ces activités et programmes concrets sont au cœur des activités de Ksapa et de son écosystème. Avec notre réseau de 150+ experts basés au sein des économies du G20, Afrique et Asie Pacifique, nous serons enchantés de poursuivre prochainement nos échanges sur ces questions stratégiques et sensibles.  Contactez-nous !

Site Web | Autres articles

Auteur de différents ouvrages sur les questions de RSE et développement durable. Expert international reconnu, Farid Baddache travail à l’intégration des questions de droits de l’Homme et de climat comme leviers de résilience et de compétitivité des entreprises. Restez connectés avec Farid Baddache sur Twitter @Fbaddache.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.