2021 doit être l'année de la transformation durable des entreprises et de la finance.

Accélérer la transformation durable des entreprises et de la finance en 2021

Si 2020 aura (brutalement) clarifié l’ampleur des enjeux, 2021 devra décupler l’action collective vis-à-vis de l’Agenda 2030. Marqués par le choc pandémique, les 12 derniers mois exemplifie la convergence de crises climatique, sociale et numérique. Ksapa livre ici ses clefs pour faire de 2021 un tournant dans la transformation durable des entreprises et de la finance.

Covid-19 aura cristallisé l’urgence climatique, sociale et digitale

Covid-19 a démontré l’urgence de fournir les outils, stratégies et ressources nécessaires à activer des transformations environnementales clefs. Cela va du climat à l’économie circulaire en passant par la meilleure gestion de l’eau et de la biodiversité. La pandémie a également démontré l’importance de travailler à l’interface entre société et environnement. Cette crise a en effet cristallisé les perturbations sociales autour de l’inégalité et la transformation du travail. C’est finalement une ère de rééquilibrage industriel qui s’ouvre dans tous les secteurs et géographies.

Cap sur le dialogue et la vigilance sur les enjeux ESG

2021 sera selon Ksapa une année de dialogue et de vigilance de tous bords et sur tous les enjeux. Sur la table, l’impact ESG et la diligence raisonnable en matière de droits humains, comme la responsabilité des entreprises et la sauvegarde de la biodiversité. Ainsi le plus grand risque n’est-il plus d’être primo-arrivant, mais bien de perdre toute pertinence. 

Dans un contexte d’incertitude persistante liée à la Covid-19, la priorité donnée aux enjeux ESG des chaînes d’approvisionnement déterminera la (bonne) performance des entreprises. Nous recommandons aux décideurs économiques et aux investisseurs d’identifier leurs forces et faiblesses en termes ESG, afin de solutionner les défis sous-jacents: conformité réglementaire, risques de dépréciation des actifs, compétitivité, attractivité. Ce n’est qu’alors qu’ils pourront répondre aux exigences de nombreuses de leurs parties prenantes, portées de manière très schématique par l’Agenda 2030. Ksapa envisage donc les années à venir comme une décennie de mise en œuvre. Les entreprises doivent rapidement passer à la vitesse supérieure et faire preuve d’ambition dans des engagements à grande échelle.

Il est grand temps de décorréler la création de valeur et l’empreinte environnementale des produits, opérations et chaînes d’approvisionnement. L’heure est venue d’accélérer la transformation durable des entreprises et de la finance.

2021 doit être l’année de la transformation durable des entreprises et de la finance.

Les solutions de Ksapa pour que 2021 amorce une transformation durable

L’engagement de Ksapa à participer activement au débat public sur le développement durable est inscrit dans nos statuts constitutifs. À ce titre, nous partageons régulièrement nos perspectives d’experts sur nos plateformes. Nous avions ainsi publié en Janvier 2020 notre rapport Toward 2030. L’année qui a suivi n’a fait que confirmer nos conclusions, et la pertinence des perspectives que nous avons dessinées sur le potentiel de la technologie et des financements innovants pour faire face aux crises que nous devons surmonter collectivement.

Vous avez depuis été des milliers de praticiens à participer à nos webinaires sur la transformation durable des entreprises et de la finance. Vous avez lu, réagi et référencé nos contenus. Ensemble, nous avons développé des idées, cadres de référence et outils nouveaux face à la complexité multidimensionnelle des défis de notre temps. Parmi eux, le climat, l’économie circulaire, les Droits de l’Homme ou encore la croissance inclusive.

Plus important encore, nos débats nous ont permis d’examiner comment les dirigeants économiques peuvent faire face à des crises interconnectées. Non contents de continuer à innover, ils peuvent avancer en accélérant leur transformation durable. Ksapa a lancé de nouveaux projets. Notre équipe a développé des partenariats de long terme avec des clients et des organisations mondiales. Nous avons travaillé avec un réseau mondial de plus de 150 experts pour offrir des services spécialisés, localisés et personnalisés.

Comment donc faire de 2021 l’année de la transformation durable des entreprises et de la finance ?

1. Priorisation des priorités, mère de transformations durables

Prenons l’exemple d’une grande entreprise alimentaire internationale qui réalise l’essentiel de son chiffre d’affaires grâce à des activités B2B. Nos clients nous y ont fait savoir qu’ils avaient frôlé la faillite en 2020 en raison de graves défis de trésorerie du fait des impacts de la gestion pandémique. Le groupe a toutefois décidé de profiter de cette période d’incertitude pour… renforcer sa politique de croissance inclusive avec ses employés, fournisseurs et partenaires commerciaux. Le cas d’usage est on ne peut plus clair : pas de liquidités = pas d’activité. Pour autant, sans fidélisation de ces acteurs essentiels, pas plus capacité à relancer efficacement ces activités.

En ce début de 2021, de nombreuses entreprises font face à des injonctions contradictoires comparables. Ksapa et son réseau ont donc développé une plateforme d’expertise, avec des outils et méthodologies pour vous aider à structurer vos démarches.

  • Définir une mission, vision et raison d’être claires. Pour la plupart des dirigeants, les défis relevés en 2020 ont illustré le rôle et la valeur de leurs collègues. Nous aspirons collectivement non seulement à la stabilité de l’emploi, mais aussi à une finalité dans notre vie professionnelle. Notre loyauté repose sur des objectifs clairs qui fédèrent l’entreprise et la société. Cette raison d’être doit avoir un sens pour nous en tant que collaborateurs et pour la communauté de nos parties prenantes. La note de cadrage de Ksapa vous aidera à vous atteler à ces questions.
  • Affiner votre matrice de matérialité pour restreindre vos priorités. Pour la plupart des décideurs, 2020 a montré que leurs efforts de développement durables n’ont jamais été aussi prescients et essentiels. Ils ne devront pas moins s’adapter à un contexte difficile en 2021 et faire plus encore avec moins de ressources. Il est donc primordial d’évaluer attentivement ses enjeux matériels afin de les sélectionner, regrouper et cibler encore davantage. Ce récent article vous aidera à explorer différentes méthodologies et vous lancer en 2021.
  • Concentrer vos ressources (limitées) et amplifier votre impact sur vos priorités. Rendre compte de performances passées ne suffit plus. Envisagez plutôt une mesure d’impact prospective. Pour stimuler leur transformation durable, les principaux acteurs économiques doivent dialoguer avec leurs parties prenantes, plus efficacement, rapidement et largement. À cette fin, Ksapa a partagé dans un blog 5 domaines prioritaires pour action immédiate.

2. Miser sur la remédiation des risques liés aux droits humains

L’année 2021 sera probablement marquée par de nouveaux troubles sociaux. Ils devraient précipiter la prise d’engagements en matière de droits humains chez les investisseurs comme les régulateurs et les entreprises. Cela ne peut que rendre la transition durable aussi délicate qu’elle est indispensable. L’essor régulatoire exercera aussi une pression croissante sur entreprises et investisseurs pour qu’ils identifient leurs risques en matière de Droits de l’Homme et s’attèlent résolument à les atténuer. Voici comment le réseau Ksapa peut alimenter vos réflexions et concevoir différents programmes sur mesure sur ces questions.

  • Cartographie exhaustive de vos risques liés aux Droits de l’Homme. Les entreprises doivent développer et activer leurs plans d’action. Nous opérons dans un environnement toujours plus complexe où l’on peut être confronté à des exigences juridiques contradictoires. Il n’y a pas de meilleur antidote qu’une meilleure compréhension de tous ses risques potentiels, en prenant les décisions correspondantes. Ksapa relève ce défi au moyen d’un apport d’expertise, avec méthodologie et un réseau de partenaires. Ensemble, nous soutenons l’action des institutions financières et entreprises mondiales.
  • Mise à l’échelle des programmes de remédiation des risques. Le monde a moins besoin de projets pilotes que de solutions évolutives. Il s’agit de traiter de façon systémique de questions environnementale et de Droits de l’Homme à la bonne échelle. Ksapa combine les expertises durable, financière et numérique pour concevoir et déployer des programmes à grande échelle. C’est ainsi que nous intervenons aux côtés des investisseurs et entreprises pour les aider à remédier à leurs risques. SUTTI est en cela une initiative clef, conçue améliorer la gestion des chaînes d’approvisionnement en matières premières. Grâce à SUTTI, nous engageons les petits exploitants dans les programmes de gestion des risques et suivons les progrès à l’aide d’indicateurs d’impact.
Architecture de l’application digitale de SUTTI permettant de réduire des risques ESG auprès de travailleurs et fermiers dans des supply chains stratégiques et sensibles
  • Suivi et documentation de l’impact avéré des programmes de gestion des risques. Les clients, régulateurs et investisseurs sont de plus en plus demandeurs d’informations ciblées. Il s’agit d’attester d’une bonne gestion des risques, par exemple de déforestation ou de travail des enfants, entre autres enjeux de conformité. Ksapa a donc développé des méthodologies, une expertise et des réseaux pour travailler avec les organisations financières et les entreprises. Ensemble nous pouvons structurer, suivre et documenter ensemble l’efficacité de vos activités.

3. Passer à la vitesse supérieure en matière de transition énergétique

L’essor des obligations vertes, la révision de la réglementation en matière de reporting, les stress-tests climatiques et la taxonomie verte de l’UE sont autant de signes de la transformation durable en cours dans la finance mondiale. Cela ne manquera pas d’encourager les investissements dans la transition énergétique en Europe. Ils trouveront en celà un écho favorable auprès de John Kerry et au sein de la nouvelle administration Biden.

Cela dit, ces transitions se situent à un moment charnière jalonné de crises profondes. L’économie réelle est tirée par des entreprises débordées qui ont trop peu investi. Dans le même temps, de faibles taux d’intérêt génèrent souvent des rendements négatifs pour les investisseurs. Les sociétés ont sans conteste été gravement touchées par la pandémie mondiale. Les gouvernements ont durablement mis en péril les finances publiques pour parer au plus urgent. Ksapa propose 3 outils pour intensifier l’action climatique.

  • Examiner de près ses risques et opportunités liés au climat. Concevoir ensuite la stratégie climatique idoine et inclure tous les produits, opérations et chaînes d’approvisionnement. Les experts de Ksapa appliquent les recommandations de la Science-Based Targets initiative et conçoivent des stratégies climatiques depuis plus de 15 ans. Nous sommes donc en mesure de vous aider à définir des stratégies ambitieuses. Vous pourrez ainsi aligner vos produits, fournisseurs et chaînes de valeur avec vos engagements de groupe.
  • Assurer l’alignement entre vos directions, opérations et approvisionnements stratégiques. Comme pour toute autre forme de changement, le climat ne suscite pas nécessairement une adhésion spontanée. L’approche de Ksapa a cela d’unique qu’elle favorise votre alignement. Comment ? Nous explorons les défis climatiques de la perspective de vos différentes directions. Nous travaillons avec des méthodologies de fléchage ESG des actifs, et de mesure d’impact. Nous concevons ainsi des solutions climatiques qui intègrent pleinement les principes d’une transition juste et du respect des droits humains. C’est ainsi que nous assurons l’acceptabilité de vos initiatives climatiques. Partant, nous pouvons concevoir des solutions adaptées à vos diverses stratégies et opérations commerciales.
  • Structurer des solutions financières au bénéfice de vos opérations et partenaires stratégiques. Sans cela, d’aucun ne pourra espérer réunir l’expertise technique et les ressources nécessaires pour investir dans l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables et la décarbonation. Ksapa a donc conçu V.CHET, un programme de long terme avec des acteurs industriels de renom. Le projet rassemble une variété d’expertises différentes et structurer des solutions financières capables de soutenir la transition énergétique des opérations et avec elles, de l’ensemble de la chaîne de valeur. Le programme de Ksapa comprend en effet 3 composantes distinctes. 1) Ksapa définit une stratégie de transition énergétique à l’échelle de votre chaîne de valeur. Par le biais d’analyses et de recommandations par thématique clef, nous développons une vision globale et un suivi complet. 2) nos équipes conçoivent ensuite un plan de financement correspondant aux stratégies recommandées. 3) Nous assurons enfin la mise en œuvre opérationnelle des solutions retenues (efficacité énergétique, énergies renouvelables, etc…) grâce à la mobilisation d’un écosystème de partenaires techniques.
Suivi de la trajectoire du programme V.CHET permettant d’organiser et de financer la transition de décarbonation de groupes et de leurs supply chain stratégiques

Conclusion : Des transformations rapides, durables, ensemble en 2021

Ksapa s’est donné pour mission de déployer des solutions concrètes. Nous avons donc toutes les raisons de démarrer 2021 avec énergie et volonté. Ce sont les ingrédients nécessaires à accélérer notre impact collectif vis-à-vis de l’agenda 2030. Notre équipe vous adresse donc ses meilleurs vœux, pour une année de résultats, pleine d’enthousiasme et de collaboration !

Nous sommes impatients de partager de nouvelles idées et outils. Ensemble, développons les conditions d’une relance inclusive, durable et rapide en cette nouvelle année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *